Précisions vertes

Nous espérons sincèrement que le sommet « One Planet Summit » de cette semaine permettra des avancées significatives.

Toutefois nous partageons les remarques des acteurs associatifs de l’écologie concernant l’écart entre la communication du gouvernement et la réalité de son action sur ce point. Ces acteurs lancent une mobilisation « Pas un euro de plus pour les énergies du passé » :

« Et ce, alors même que chaque jour ou presque son gouvernement acte des décisions contraires à la transition écologique, énergétique et sociale ( CETA, Loi sur les hydrocarbures, tentative d’enterrer la TTF européenne, reculade sur le désengagement du nucléaire hypothéquant le déploiement des énergies renouvelables, suppression de la taxe générale sur les activités polluantes, suppression des fonds verts pour la Polynésie et la Nouvelle Calédonie, précarisation du travail, précarisation des associations … )

En organisant des mobilisations du 10 au 12 décembre, l’objectif d’un groupe d’associations (350.org, Alternatiba, les Amis de la Terre France, ANV-COP 21, Attac France, Bizi !, le CRID, la Fondation pour la Nature et l’Homme, le Réseau Action Climat France, Oxfam France, le Refedd) est de dévoiler l’écart entre la communication d’Emmanuel Macron autour du sommet international et les actes de son gouvernement, de rappeler les défis à relever en France et plus largement la responsabilité des États pour mener la transition énergétique. »

De manière complémentaire, Maxime Combes dénonçait pour sa part l’hypocrisie de l’action gouvernementale sur la relance de la taxe financière européenne que les mêmes ministres avaient enterrée en mai.

Nous soutenons cette mobilisation nationale des acteurs associatifs de l’écologie et à ce titre, nous nous joindrons aux initiatives locales sur l’écologie pour ce sommet ou pour toute autre action.

Pour terminer, nous nous permettons d’informer nos concitoyens sur l’impact carbone d’une nouvelle ligne aérienne Rennes-Strasbourg à propos de laquelle le journal Ouest-France communiquait samedi.

Nous ajoutons simplement ce graphique.


Sources : DGAC, SNCF, ADEME

A vous de juger de l’utilité d’une telle ligne aérienne.