Le néolibéralisme et sa continuité par E. Macron

Le tout présenté et décrédibilisé en 3 temps.

 

Le néolibéralisme et le discours politique du président et du gouvernement reprennent systématiquement 3 grands principes.

 

1) Réduire les dépenses publiques : comprenez baisser la qualité des services publics pour tous. Macron botte en touche sur la question des Universités et promet des nouvelles coupes pour l’hôpital.

 

2) Réduire les impôts des plus riches pour créer de l’activité qui profitera à tous : comprenez creuser les inégalités. Macron réduit l’ISF et multiplie les cadeaux aux plus riches qui sortent de 20 ans d’accumulation de richesse sans aucun ruissellement vers le plus grand nombre.

 

3) Flexibiliser le marché du travail : comprenez remplacer, comme en Allemagne, des chômeurs indemnisés par des travailleurs pauvres. C’est Alexis Kohler qui le dit pour synthétiser le fond de la pensée des ordonnances, info publiée dans les Macronleaks.

 

NB :  Le plan Université hier : 1 milliard sur 5 ans soit 200 millions par an. Sachant que l’enseignement supérieur accueillera 40 000 bacheliers supplémentaires l’an prochain, cela fait 5000 euros par étudiant supplémentaire. Soit le coût de la scolarité d’un étudiant actuel. Bref, des missions en plus pour les personnels et une enveloppe similaire par étudiant. Aucun problème de l’article présenté ici n’est pris en compte